A la table d’hôtes… de bien beaux desserts

Lorsque je suis seule en charge des menus, pour les desserts j’opte souvent pour les desserts maison que l’on trouve sur notre table depuis bien longtemps. Ce sont les desserts que faisaient avant moi ma grand-mère puis ma mère.

Le traditionnel flan au caramel est un incontournable. Nous le trouvions ici sur toutes les tables. Pas de repas de fête sans flan! Les repas que nous attendions c’étaient en février/mars ceux de la fête du cochon et là le flan était plus ou moins bon, une de nos voisines laissait souvent trop cuire le caramel mais hors de question de recommencer… rien ne se jetait alors! Il y avait aussi la salade d’oranges. Les choux faits par mémé Marie au four à pain… et le riz au lait… l’ incontournable, car du lait ici nous en avions… et du bon! Je continue à en faire, servi avec des coulis de fruits de saison. L’acidité de l’abricot se marie à merveille avec ce dessert ou la compotée de cerises (mais là c’est un plaisir plus rare!)

J’ai aussi cet été servi beaucoup de salades de fruits frais, de compotes de pêches, de panna cotta … mais les meilleurs desserts ont été réalisés en août lorsque Madeleine, notre fille, est venue prêter main forte et a pris en charge entremets et pâtisseries. Sans stress, en toute tranquillité de bien bonnes choses ont été réalisées accompagnées en fonction des recettes, des glaces de Philippe Faur notre glacier préféré : crumble aux reines claudes et boule de glace yaourt, compote d’abricots et chantilly maison (est-ce utile de le préciser?) le tout décoré avec la fleur de serpolet cueillie dans le pré avoisinant, pêches pochées servies avec les madeleines au miel…

Le plus beau dessert a sûrement été un gâteau aux framboises et à l’abricot qui, s’il n’est pas très compliqué, nécessite pas mal de temps et de patience. Ce soir là il fallait faire plaisir à la grande tablée de visiteurs si sympathiques : Chloé l’ancienne élève et ses parents si généreux… Aurora et  Pedro  venus de Mérida pour visiter les Pyrénées avec qui nous avons passé de si beaux moments.  Enfin Madeleine a pris les choses en main pour réaliser ce dessert délicieux. Que d’étapes : de la pâte sablée, à la chantilly, au coulis d’abricot, au remplissage des framboises, à leur disposition!…

et quel beau résultat!

tarte
Le résultat

Notre pâtissière repartie, les desserts sont redevenus plus classiques. J’avoue que c’est avec une certaine fierté que je constate que la lignée des cuisinières et pâtissières surtout, de Marie à Madeleine… ne fait que se prolonger.

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cléa Cassia dit :

    J’ai en effet suivi les recettes de Madeleine sur son blog, ça avait l’air fameux ! Et aussi bien compliqué à réaliser. En tout cas, c’est visuellement savoureux 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est toujours très bon… Je n’ai pas la patience de me lancer dans tant d’étapes, mais je savoure lorsque l’occasion se présente!

      J'aime

      1. Cléa Cassia dit :

        Pareil pour moi, j’aime faire des choses simples, mais j’apprécie aussi les desserts plus compliqués !

        J'aime

  2. Esther Luette dit :

    On en salive à distance 🙂

    J'aime

    1. Il faut venir goûter… mais en ce moment il fait trop froid! Merci pour les gentils commentaires et les visites sur le blog!

      Aimé par 1 personne

      1. Esther Luette dit :

        Je vais finir par venir faire un tour, j’y pense à chaque visite sur votre blog 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s