Nouvelle balade au Fourcat

Le Fourcat, lieu idyllique s’il en est, était au programme de nos randonnées depuis bien longtemps. Nous devions en effet y accompagner nos fidèles hôtes et amis de Dax, rendez-vous était pris depuis juillet 2019. La première année d’ouverture de nos chambres et table d’hôtes nous avions pris la direction du pic de Girantos, puis se furent la découverte des nuits en refuge pour nos amis avec Bassiès l’incontournable en 2018, les étangs de Fontargente et Jouclar avec nuit au Rulhe en 2019 et enfin cette année le Fourcat.

En ce début juillet il fallait bien choisir les dates, brumes, orages ponctuaient souvent les journées. Le beau temps étant annoncé pour le lendemain, nous avons quitté le Péré avec un brouillard tout de même tenace. Il suffit parfois de passer le col de Port pour trouver les premiers rayons… mais pas ce jour là!. Toute la montée depuis la centrale de Pradières jusqu’à Izourt se fit dans la brume.

Une petite pause à Izourt… l’histoire le mérite. Ici périrent en effet plus de trente ouvriers italiens travaillant à la construction du barrage. Nous longeons ensuite l’étang sans que le moindre signe de beau temps apparaisse. Le soleil se sera pour demain, cependant pour la montée le temps est idéal. Nous prenons notre temps, observons les fleurs nombreuses en ce début juillet…

Dès l’arrivée au premier étang le soleil semble vouloir apparaître et nous attendrons ces premiers rayons un moment avant de continuer notre route jusqu’au refuge.

C’est là enfin, juste avant les derniers mètres, que le paysage de rêve se dévoilera. De loin nous apercevons Django qui guette les visiteurs et va prévenir son maître Guillaume.

L’accueil ici est chaleureux. Nous serons huit ce vendredi soir au refuge. En cette année particulière les contacts avec les autres montagnards sont moins nombreux. Pas de grande tablée comme cela se fait habituellement. Chaque petit groupe occupe une table et occupera son dortoir. Bien entendu nous avions monté nos sacs de couchage et cela n’a altéré en rien le plaisir pris à partager un bon repas au refuge du Fourcat.

Grand soleil le lendemain comme promis. Photos donc encore et encore, puis montée à l’étang de La Oussade (prochain article) tout proche avant le retour.

Rendez-vous est pris pour une nouvelle rando au Fourcat avant fin août car décidemment ce lieu magique mérite qu’on le fasse connaître encore et encore. Quant à nos hôtes et amis de Dax, ils n’ont pas fini d’arpenter l’Ariège, le programme de l’an prochain est déjà fixé : refuge de Bassiès à nouveau, étangs du Labant et Pique Rouge.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. corinne et joel dit :

    Coucou, Superbes souvenirs du Fourcat ; même dans la brume, la récompense était en haut (très beaux moments partagés au refuge et très bonne nuit), et le lendemain avec un grand beau temps, les névés, fleurs, eau limpide ! gros bisous à vous trois. Corinne et Joël de Dax.

    J'aime

Répondre à corinne et joel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s