Chambres et table d’hôtes du Péré : déjà un an d’activité.

Octobre 2016 : nous commencions alors notre nouvelle activité. Que de visages, de sourires, d’échanges en une année! Nous ne pouvons que nous réjouir de bien belles rencontres. Le Péré vit, revit et c’était là le but premier recherché!

Aucun regret des années d’enseignement pour moi… du stress de la rentrée, des réunions pesantes… restent quelques souvenirs d’élèves atypiques, de collègues sympathiques mais les contacts s’espacent progressivement. Pas de regrets non plus pour Christian. Le Péré nous accapare bien. Aujourd’hui il s’agit de faire aimer un lieu auquel nous sommes viscéralement attachés, de satisfaire nos visiteurs et je crois que très majoritairement ils le sont.

Ce qui fascine : le point de vue. « Precioso » disent les espagnols! C’est vrai qu’il est spectaculaire et ouvre de biens belles perspectives à qui veut passer quelques jours à randonner.

Ce qui plaît chez nous : l’intérieur. La grande cheminée de la pièce où se partagent les repas, les chambres aussi ou pierre et bois se côtoient.

Ce qui intéresse le plus : l’histoire de la région. Nous conseillons immanquablement Goutex pour la connaissance du pastoralisme, mais aussi le musée des colporteurs. Dans ce pays de misère les gens ont beaucoup circulé, marchands ambulants, montreurs d’ours… Les photos qui décorent les murs de notre séjour sont regardées avec intérêt, l’arrière grand-mère en costume local, mais aussi les photos de la préparation du millas spécialité locale que nous faisons goûter à l’occasion. La langue occitane aussi est un sujet d’échange surtout avec nos amis catalans.

Ce qui étonne et amuse : la population et sa diversité. Marché de Massat le jeudi,  de Saint-Girons le samedi matin… deux populations se côtoient les locaux : qui vivent pour la plupart chichement de l’agriculture et les « hippies » comme on les surnomme ici qui finalement comme nos anciens vivent de peu et adoptent d’autres modes de vie tout aussi respectables.

Ce qui régale : la cuisine avec les légumes du jardin (autant que faire ce peut), le bon pain de Gil notre boulanger, la viande et les fromages de l’endroit. Petit déjeuner et repas du soir sont des moments de plaisir et d’échange autour de plats simples mais savoureux. Nous aimons faire connaître aussi des restaurants que nous aimons : chez Lacube aux Cabanes, le carré de l’ange à Saint-Lizier et aussi la pizzeria de Massat, lieu sympathique s’il en est!

Ce qui enchante : la randonnée. Il faut venir ici pour cela avant tout. Qui viendrait ici par hasard, comme cela c’est fort heureusement peu produit, serait sûrement déçu. Il faut gravir les pentes, rentrer fatigué le soir ivre d’air pur et de belles images, pour réellement apprécier l’endroit.  Un grand feu au retour, et la cuisine locale seront le moment de réconfort après le plus ou moins grand effort.

L’Ariège ne manque pas aussi de grottes et l’on peut varier les plaisirs c’est ce font bien des visiteurs alternant randonnées en montagne, découvertes de sites historiques (Montségur, Foix, St Lizier…) et visite de petits villages pittoresques dans les vallées avoisinantes qui ne manquent pas de charme.

Ce qui nous frustre un peu : ces belles rencontres que nous aurions aimé retenir. Il en est tant et tant que nous aurions aimé garder encore un peu et revoir : Corinne et Joël, Marie et Fred, Pedro et Aurora, Nicole et Emmanuel, Barbara et David et tant et tant venus de l’Europe entière et même des Etats Unis. Il en est tant et tant que nous avons vu partir le coeur gros! Restent les mots sur les cahiers, les photos échangées, les messages.

Un an déjà d’activité!  De rencontres en rencontres… de vies différentes en vies différentes… le temps file, file au Péré!

 

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cléa Cassia dit :

    Ça promet, j’ai hâte !

    Aimé par 1 personne

    1. j’espère qu’il fera beau… car là c’est coin de feu /lecture. La pluie a remplacé la neige annoncée à 600m demain. Mais l’Ariège l’hiver a aussi son charme. A très bientôt avec de bonnes soupes à partager!

      Aimé par 1 personne

  2. Madimado dit :

    Un an déjà ! Ca passe tellement vite. C’est sûr que la vue et la cuisine sont incontestablement les deux points forts de la maison. J’espère que la deuxième année sera encore plus riche que la première en belles rencontres.

    J'aime

  3. Nous aussi nous l’espérons. Ce week-end Yohan et ses copains, puis l’équipe Navarre 1er week-end de décembre, Cléa Cassia début décembre… de bons moments se préparent. y a-t-il aussi des chambres d’hôtes en Nouvelle Zélande, comme vous avez votre petit logement bien sûr vous ne vous préoccupez pas de cela et c’est très bien ainsi. Avez vous goûté de bons petits plats?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s