Un peu de repos en septembre

En septembre, à notre tour de prendre des vacances. La destination s’ impose vite, la Grèce et ses îles! Un petit tour sur internet… on cherche les îles grecques à bicyclette, histoire de se défouler un peu après un été chargé. Active Holydays propose des séjours à la carte… parfait! La correspondante est sympathique; et nous choisissons un petit séjour qui sera parfait sur les îles Paros et Naxos.

La rencontre avec Elpida d’Active Holydays se fera au Pirée, c’est là d’ailleurs qu’elle nous livrera les vélos. Du Pirée à Paros il nous faudra 4h de traversée avant d’arriver dans un paysage connu puisque nous avions randonné sur cette île quelques années auparavant. Nous sommes attendus à Parikia et conduits dans notre logement où nous accédons en longeant le jardin où abondent oranges et grenades.

C’est un vrai bonheur de retrouver la tranquillité de ce lieu à la baie idyllique, aux petits restaurants si sympathiques, aux ruelles étroites avec des fleurs, tant de fleurs! Les randonnées à vélos se feront le lendemain, nous prenons d’abord nos marques!

Le lendemain départ vers Naoussa. Nous en avions un très bon souvenir et nous ne serons pas déçus. Dans ce très joli port coquet nous observons les pêcheurs qui réparent leurs filets, font sécher les poulpes sur leurs barques. Tout ici à l’air tellement tranquille, on se sent à l’écart de l’agitation du monde.

Dans les ruelles aux jolis petits commerces les chats sont partout, plus ou moins heureux. Mais une bonne âme est toujours là pour distribuer un repas.

Nous reprenons nos bicyclettes, quittons Naoussa la blanche, faisons le tour de la baie longeons la côte.

Les couleurs de l’eau émerveillent et contrastent avec les paysages arides des environs.

Au retour de belles montées nous attendent, Paros c’est loin d’être plat! Et toujours nous nous étonnons de voir autant de petites chapelles construites dans les endroits les plus reculés.

Anti-Paros petite île séparée de Paros par un séisme fera aussi l’objet d’une belle randonnée en bord de mer. La pêche et le tourisme semblent être ici les principales sources de revenu.

Nous avons aimé au cours de nos pauses les petites tavernes où l’on se restaure simplement. Le lieu est rêvé pour les amateurs de poisson mais les salades grecques accompagnées d’un vin blanc local c’est pas mal non plus!

Avant de quitter Paros dernier tour dans les ruelles avant de rejoindre Naxos que nous ne connaissons pas et qui fera l’objet d’une prochaine publication.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s