Un court séjour au Péré.

 

Que faire lorsque l’on n’a que deux soirées à passer au Péré?

Beaucoup de choses… et voici ce que nous avons proposé dernièrement à nos amis occitanistes venus pour un court séjour chez nous. Nous proposerons aussi ce programme qui a beaucoup plu, à tous ceux preneurs de conseils pour découvrir notre région.

Arrivée en début d’après-midi, découverte des lieux, installation dans les chambres.

Départ ensuite pour le musée des colporteurs à Soueix (une demi-heure de route depuis le Péré). Ce petit musée est un bijou. Il dit à lui tout seul l’histoire des habitants de nos vallées de montagne. En Ariège dans ces zones montagneuses surpeuplées au XIXe siècle,  les petites propriétés ne suffisaient pas à nourrir la population majoritairement paysanne. Alors il fallait être imaginatif . De vallée en vallée les petits métiers qui amélioraient le quotidien, changeaient : bouilleurs de cru dans le massatois, mais aussi autres travaux saisonniers. On partait aux vendanges, mon grand-père Baptiste est même allé faucher en Catalogne!

Dans la vallée de Soueix on est devenu colporteur. Depuis l’Ariège on allait vendre divers objets pour échapper à la misère. La maison Souquet à Soueix permettait de s’approvisionner avant de partir sur les routes.

SAMSUNG DIGITAL CAMERAMa grand-mère Marie me parlait des gens de la commune de Biert qui allaient chercher la vanille à Bordeaux puis la vendaient à travers toute la France… Mais nous avons découvert en visitant le musée des colporteurs que le mouvement avait eu une sacré ampleur! Ces ariégeois téméraires sont partis jusqu’au bout du monde avec leur caisse remplie de lunettes, de breloques… d’images pieuses…

Par correspondance ils commandaient à la maison Souquet leur marchandise. Cet établissement est resté tel qu’il était au milieu du XIXe siècle. Une vraie merveille! et nous avons eu beaucoup de chance puisque c’est un petit fils de colporteurs,  M. Durand qui a commenté la visite.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
L’itinéraire des colporteurs commenté.

Formidable! et nos amis qui connaissent bien l’Argentine, n’en revenaient pas qu’à cette époque des gens sans instruction avec pour tout bagage une caisse et un français mal maîtrisé soient allés jusqu’ à Uschuaïa.

Avant le retour à Massat  par  Cominac et son superbe plateau avec point de vue sur le mont Valier, petit arrêt à l’église romane de Saint Sernin de Vic d’Oust. Une autre merveille du XIIe à découvrir, commentée par la passionnée qui en détient la clef, juste à côté!

Le soir, nous allons encore reparler du musée, de l’incroyable vie des colporteurs, de la si jolie petite église, de la passion qui anime ceux qui font vivre ce patrimoine… et tout cela  autour d’une bonne table.

Le lendemain la visite de Goutets s’impose pour nos amis géographes. D’abord petit arrêt au village du Port puis montée au village du Carol point de départ de notre marche. Voilà un village typique : toits en lauze, maisons serrées les unes contre les autres.

On marche… on marche pour arriver jusqu’à la piste qui nous conduit à Goutets. Au pied du pic des 3 Seigneurs se blottissent les cabanes en pierre sèche. Ici les bergers passaient l’été avec leurs bêtes, la vie pastorale s’organisait.

 

Superbe pique-nique entre amis, les chants en occitan résonnent au pied du pic troublant le repos des vaches…

Belle parenthèse! Le soir, spécialités locales au Péré : daube de sanglier, fromages de nos vallées… et chants encore… chants traditionnels que pour la plupart je ne connaissais pas. En un court séjour, nous avons retrouvé notre histoire!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s