Encore une petite rando juste avant le printemps

Voici le printemps (enfin… presque) et alors qu’il y a encore un peu de neige au-dessus de chez nous, nous conseillons à nos visiteurs peu pressés de reprendre la voiture, une jolie randonnée dont la durée varie entre deux et quatre heures au départ du Péré.

Un joli tour de quatre heures permet de réaliser une  boucle avec point de vue à couper le souffle. Un autre de deux heures permet de monter à la Tour Laffont, là aussi table d’orientation et vue superbe.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
le col de Péguère et son beau point de vue

Un autre petit tour plus modeste, moins de deux heures, permet une petite mise en jambe lorsque l’on arrive chez nous. On part doucement avec le mont Valier en point de mire et l’on gagne les pistes qui facilitent bien la marche. La petite grange du Marrou, aujourd’hui résidence secondaire est le premier repère que nous donnons à ceux qui optent pour la marche à pied depuis la maison. Enfant j’ai connu le propriétaire appelé l’espagnol. Il faisait tous les jours une belle marche pour venir soigner ses vaches. Le sentier passe derrière cette habitation qui fait penser aux contes de fées.

Puis le sentier s’élève vite et le manque d’entraînement se fait rapidement sentir, d’autant plus que la neige résiste à l’ombre des talus. Plus on monte et plus la couche augmente… C’est sur ces sentiers au détour d’une courbe que l’on croise parfois chevreuils ou cerfs.

L’on avance sans raquettes suivant les traces des quelques rares randonneurs qui sont passés par là pendant les vacances. La journée est magnifique et l’on ne se lasse pas de la vue sur la Journalade et les Trois Seigneurs.

On rejoint tranquillement la route de la Tour Laffont et sans raquettes on opte pour la petite boucle qui permet de revenir au Péré par la route. La neige fond et des talus l’eau coule, coule… pendant que les petites chèvres cherchent les brins d’herbes nouveaux au bord du chemin.

Après deux, trois kilomètres de route nous voici à nouveau sur le chemin du Péré. Nous aimons toujours poser le regard sur le petit village des Eycharts niché en contre-bas.

DSC_0022 (2)
Le petit village des Eycharts en-dessous du Péré

Notre petite balade aura duré moins de deux heures mais c’est toujours un bonheur lorsque l’on a un peu de temps de faire et refaire ce joli tour.

Dans quelques jours ces paysages de neige laisseront place à d’autres plus verdoyants. La petite randonnée ne perdra rien de son charme, elle se transformera en randonnée plus longue permettant d’autres clichés sous le soleil du printemps puis de l’été.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s