Le Péré! forcément vous allez trouver…

A partir du 1er octobre vous pourrez durant vos week-ends si vous le souhaitez  , prendre le chemin du Péré. A 6 kilomètres de Massat c’est facile à trouver (enfin avec le GPS). Depuis Massat la route du col de Port serpente et l’on traverse peu de villages. Le premier sur votre droite est Espies avec peu de maisons d’habitation mais l’école et la mairie. Là se trouve une petite épicerie « chez Brigitte » et « L’espies joyeux » l’excellente boulangerie-pâtisserie du lieu. On continue et voilà Le col del Four où vous pourrez acheter des fromages en souvenir de votre séjour. Vous continuez encore, un panneau signale les Eycharts. Le village est situé en amont de la route. L’embranchement du chemin qui y mène est à quelques centaines de mètres à main gauche. Juste après toujours à main gauche, voici le tout petit panneau  Le Péré, les Barous.
La route sinueuse grimpe de suite et ce pendant un kilomètre. Les deux premiers virages passés le mont Vallier s’impose, on surplombe les Eycharts… La vue est déjà magnifique. La première grande maison est la nôtre. Une grande pierre récemment peinte indique en rouge LE PERE. Vous êtes arrivés!

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
Le rocher peint avec notre montagne : le Valier

Nous devons la décoration de ce rocher qui a toute une histoire à Jacky Karcher, peintre de talent installé sur notre commune. Mais commençons par l’histoire… si le rocher pouvait parler, il raconterait une nuit d’horreur : celle où le feu dévasta la grange à quelques centaines de mètres de la maison. Mon grand-père Baptiste averti par un voisin, partit dans la nuit pour essayer de sauver ses bêtes. Il fut blessé au pied par un clou incandescent, deux vaches périrent et il n’en avait pas beaucoup! Du Zola, je vous dis! De la ruine, nous avons fait retirer la grosse pierre constituant un des angles, le cantou en occitan. Nous l’avons retirée du sommeil où elle était plongée depuis des décenies couverte de fougères et de ronces.
Jacky Karcher n’avait jamais peint de rocher… voilà qui est fait! Peindre un gros caillou cela est bien réducteur pour un artiste. Merci donc d’avoir accepté  d’apporter cette touche finale aux chambres d’hôtes du Péré. Pour découvrir cet artiste à l’oeuvre intéressante, consultez son site (jkarcher.com). Monsieur Karcher vous ouvrira peut-être les portes de son atelier au cours de vos vacances, si toutefois vous optez pour un séjour dans notre commune de Boussenac.

Le prochain article sera consacré aux informations utiles à tous ceux qui ont envie de découvrir les chambres et table d’hôtes du Péré. A très prochainement donc!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s